Michael Tsegaye, comment peindre sans peinture ?

ÉthiopiemoadigaComment

Notre société rend nos compétences de plus en plus spécifiques. Médecin, ingénieur, plombier ou comptable ne sont qu'une partie de ses métiers spécialisés. Sommes nous figés dans nos disciplines ? Que deviendrons-nous si, pour une raison ou une autre, nous ne pouvions plus exercer ses compétences qui nous définissent ?

Michael Tsegaye est né(e) en 1975 à Addis Abeba , Éthiopie . Sa formation se fait en École de Beaux Arts et de Design, Addis-Abeba. Michael Tsegaye, atteint d'une allergie a dû abandonner sa passion première: la peinture. Ce drame peut aussi nous toucher. Personne n’est à l’abri de se retrouver dans l’incapacité d’utiliser ses compétences. La photographie africaine de Michael Tsegaye peut être vue comme une revanche contre le sort. Son style photographique tient du documentaire et porte sur le social . Sa série FUTURE MEMORIES a été présentée en 2011 lors d'un(e) Biennale : Rencontres de Bamako à Bamako , Mali. Le côté documentaire , social et inspiré des voyages nous montre un artiste qui a continué de grandir en dépit de la perte de son art d’origine. En trois points, voilà ce qui peut résumer la photographie de Michael Tsegaye.

 Michael Tsegaye

Michael Tsegaye

Documentaire

L'artiste s'inscrit dans la réalité des moments éphémères et instantanés empreints de vérité. Cette vérité se traduit par l'esprit de la culture, la richesse des traditions qu'elles soient littéraire ou musicales. Avec ce style, Michael Tsegaye, a dû aussi aller à la rencontre des personnes. Ce qui est une richesse que ne lui apportait pas la peinture.

Social

L'artiste dévoile l'âme des populations, il montre souvent une façon de vivre en harmonie avec l'environnement tout en restant indépendant. Ajouté à ça, Michael Tsegaye y appose une vision de l'évolution de cette société. Sa photographie est aussi un témoignage des changements de sa ville natale.

Voyages

La diversité des populations rencontrées, des paysages et des cultures lors des voyages ouvre les horizons. Cela reste le cas même à l'échelle d'un pays comme le souligne les différentes oeuvres de photographie africaines.

S'il est connu que certains peintres voyageaient pour trouver de l'inspiration ou faire des natures mortes, Michael Tsegaye en a fait le bénéfice grâce à la photographie. Michael Tsegaye a perdu la possibilité de peindre. Aujourd'hui sa photographie est connue internationalement. La vie est faite de pertes. Chaque perte est aussi une opportunité de gagner autre chose. À nous de trouver quoi en y réfléchissant un peu.

 

 Future Memories, 2010

Future Memories, 2010

 

Qu'avez-vous pensé de cet article ? Vous avez aimé ?
Et bien montrez votre intérêt pour l'art ! Partagez et taguez vos amis.

tags et hashtags: #Éthiopie #MichaelTsegaye #moadiga #photographieafricaine