Mohau Modisakeng , La vérité sur l’Afrique du Sud

South Africasebastien mbot2 Comments

Il n’y a peut être aucun autre photographe africain en dehors de Mohau Modisakeng qui s’est autant approprié la voix des victimes de l’Afrique du Sud et de ses violences post-apartheid. Nous parlons ici d’un artiste pour qui l’art a une dimension physique, historique et très personnelle.  Au travers de l’art, les plus grands artiste, de Picasso à Dali, ont contesté et dénoncé. L’Afrique du Sud, à l’image de Guernica, a été une terre d’affrontement dont les échos se répercutent encore aujourd’hui. C’est dans ce pays que nait l’art de Mohau Modisakeng. 

Mohau Modisakeng  est un photographe africain né en 1986 à Soweto, Afrique du Sud. Sa formation se fait en Master et études à Michaelis School of Fine Art, Cape Town. En plus de la photographie africaine, Mohau Modisakeng a également étudié la sculpture. Les années 90 en Afrique du Sud voient la fin bienvenue de l’apartheid. Cependant, cette transition ne se fit pas sans douleur.  C’est durant cette période que Mohau Modisakeng nait.

Mohau Modisakeng questionne la société sud-africaine au travers de sa photographie africaine. Son style photographique est la photographie de studio et à pour thématique sa biographie, son corps et l’impact de la société sud-africaine sur ses deux derniers. Tirant son inspiration de l'Histoire, son oeuvre "Passage"  a été présentée en 2017 durant la prestigieuse Biennale de Venise. Qu'est ce qui définit la photographie africaine de Mohau Modisakeng ?
La réponse en trois éléments clés.

"Je suis enthousiasmé par la perspective d'être [...] comme un archéologue qui creuse soigneusement dans le sol, révélant des bribes d'histoire une couche à la fois. " -
Mohau Modisakeng, Afrique du Sud
 

Le studio, style historique de la photographie africaine

Le style de Mohau Modisakeng est associé au studio. C’est sa signature en tant que photographe africain. Il aime jouer avec de forts contrastes où se mêlent un noir rappelant les mines de charbons, comme pour rappeler les conflits sociaux qu’à connu l’Afrique du Sud autour de l’exploitation des mineurs noirs. Cette approche évoque une violence sociale vis à vis des sud-africains noir que l’artiste a vécu et qu’il renvoie aujourd’hui à la société qui le lui a fait vivre. Son style est également proche du style studio, style historique de la photographie africaine,  à l’image des grands noms de la photographie africaine tel que Seydou Keita ou Malick Sidibé. 

Un thème personnel

Avec la biographie comme thème, Mohau Modisakeng nous montre une photographie africaine qui interroge l’histoire de la société sud-africaine au travers son corps et son vécu. Avec son art, Mohau Modisakeng pointe très clairement le doigt vers cette société qui l’a vu grandir et dont il fait partie. Sa souffrance et son corps sont celui de la société. « Le personnel est politique » comme il le dit. Cette histoire se poursuit aujourd’hui et porte des répercussions sociales, économiques et historiques. Avec la biographie, Mohau Modisakeng dénonce et accuse ce modèle de société à l’origine de l’exploitation des noirs et de la colonisation.

L'Histoire de son pays comme inspiration

L’inspiration qui est au coeur de la photographie africaine de Mohau Modisakeng vient tout naturellement de l’histoire de son pays. À l’image d’un archéologue, il exhume les fantômes de l’apartheid, ceux qu’on a voulu faire taire,  et décide de les faire parler au travers de son art. Mohau Modisakeng donne l’occasion à ceux qui n’ont pas pu le faire de se venger, ou du moins de faire apparaître au grand jour les péchés d’une société trop souvent pressé d’oublier ses propres crimes.

L’art n’est pas uniquement fait pour être apprécié dans les milieux académiques. En tant qu’individu nous avons le droit de grève et de manifester lors de mouvements sociaux. Nous avons aussi le devoir de le faire lorsque nous faisons face à des injustices. Nous nous devons de porter la parole accusatrice de ceux qui ne peuvent pas parler. Dans la lignée d’un « Guernica » de Picasso, la photographie africaine de Mohau Modisakeng nous invite à nous révolter et à demander justice. Voilà ce que nous apprend la photographie africaine de Mohau Modisakeng.

L'article vous a plu ? 
Inscrivez vous gratuitement à notre guide en ligne de la photographie africaine en cliquant ICI.

#afriquedusud #MohauModisakeng #moadiga #photographieafricaine
afriquedusud,MohauModisakeng,moadiga,photographieafricaine

site web: http://www.mohaumodisakeng.com/ 
source principale: https://www.visi.co.za/qa-mohau-modisakeng/

http://thesouthafricanpavilion.co.za/mohau-modisakeng/